L.A. SalamiUK

vendredi 24 novembre

le forum

lasalami.com

L.A. Salami a écouté beaucoup de folk. Du Folk avec un F majuscule. Le classique. Sûrement beaucoup de Neil Young, et du Bob Dylan, bien entendu. Ajoutons à cette solide base, des sonorités hip-hop et blues indiscutables pour celui qui dit aimer tout particulièrement la musique des années 1960 et 1970. On n’en doute pas une seconde, en penchant l’oreille sur sa technique de guitare, ses quelques traits d’harmonica, ses accords plaqués au synthé rétro etc.

Influencé par ses icônes folk et blues, il s’est constitué une identité musicale forte et s’inscrit dans cette nouvelle génération de folkleux singuliers, qui savent manier la langue et les notes avec autant d’aisance qu’un Usain Bolt sur 100m.